La cuisine est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.

Translate

Confiture de canneberge et pomme à l'érable

Autour de la canneberge - Partie 1

L'automne est la saison des couleurs. 
De toutes les couleurs.
Les insensées variations incendiaires des feuilles juchées aux sommets des troncs, le rouge des joues des enfants qui s’époumonent dans les ruelles, les dégradés des cucurbitacées aux étals de nos amis paysans, et le pourpre intense des petites baies acidulées qui trônent crânement du haut de leurs paniers en bois, finissent de teinter ce tableau chaleureux sous le soleil d'octobre.
Je l'aime cette canneberge, j'aime croquer dans la baie fraîche et sentir mes papilles s'étonner lorsque éclate le purpurin jus astringent.

Ce petit fruit proclamé miraculeux par les faiseurs de mode culinaire et autres gourous de médecines naturelles, est louangés pour ses vertus antioxydantes supposées, sa teneur élevée en vitamine C (détruite à la cuisson), et sa, toujours supposée, action préventive des infections urinaires.
Oubliez les jus pleins de sucre et dilués à l'eau, préférez les baies fraîches, séchées ou les jus purs que l'on trouve facilement au marché.
Aussi nommés atocas, on retrouve la canneberge étrangement affublée de son nom anglais de cranberry en France. 

INGRÉDIENTS
  • 680 g de canneberges
  • 850 g de pommes Granny Smith
  • 1000 g de sucre
  • Un verre d'eau (pour aider au début de cuisson)
  • L'équivalent du jus d'un citron
  • 250 ml (1 tasse) de sirop d'érable
  • ...et la fameuse assiette dans le congélateur.
PRÉPARATION
  1. Préparer les pots en les lavant correctement et les réserver au four à 100ºC.
  2. Peler les pommes, les couper en quartiers et retirer les cœurs avant de les détailler en petits dés.
  3. Verser les pommes, le sucre, l'eau et le jus de citron dans une casserole à fond épais.
  4. Faire cuire environ 15 à 20 minutes jusqu'à ce que les morceaux de pommes soient tendres.
  5. Ajouter le sirop d'érable et les canneberges et monter à ébullition, pour encore 15 minutes tout en remuant.
  6. Vous pouvez très bien garder cette consistance pour en faire votre confiture, j'ai pour ma part utilisé un moulin à légumes pour donner une consistance plus "purée" à ma confiture.
  7. La grande quantité de pectine contenue dans les pommes et les canneberges va favoriser une prise rapide la confiture, inutile de la cuire trop longtemps. Effectuer le test de la petite cuillère de confiture dans l'assiette froide. Celle-ci doit rapidement figer, signe que la confiture est prête.
  8. Écumer au besoin, remuer correctement avant de mettre en pot. Visser les couvercles et laisser refroidir à l'abri des courants d'air.
Une confiture 100% Belle Province, mélange de deux fruits emblématiques et d'une bonne dose de sirop d'érable, c'est encore vous le héros des tartines du petit-déjeuner !


.
.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...