La cuisine est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.

Translate

Souris d'agneau caramélisées au cumin

Ah les traditions ! 
Héritage familial s'il en est, le plat traditionnel est un incontournable pour moi.
Noël est obligatoirement accompagné d'une bûche, Nouvel An de Champagne, mon anniversaire de bougies, le printemps de cabane à sucre et Pâques d'agneau (et de chocolats !). Et parce que je suis loin de mes racines je perpétue certaines traditions, histoire de ne pas oublier d'où je viens, au cas où l'un ou l'autre de mes enfants me poserais la question.
*Note à moi même : faire des enfants.

La souris est un muscle attenant au gigot, gélatineux et moelleux. Morceau de viande idéal pour un sucré/salé et qui apprécie les cuissons lentes. Exactement ce dont j'avais besoin !

INGRÉDIENTS
Pour 4 personnes
  • 4 souris d'agneau d'environ 300 g chacune
  • 1 à 2 c. à soupe de cumin en poudre
  • 40 g de beurre
  • 1 c à soupe d'huile
  • 6 échalotes pelées et coupées en 4
  • 4 gousses d'ail avec la peau
  • 50 cl de vin blanc
  • 50 g de gelée de pomme. J'ai pour ma part utilisé 2 c. à soupe de gelée de pommettes, et 2 c.à soupe de gelée de citron au romarin.
  • 1 bouquet garni (thym, romarin, laurier et verts de poireaux)
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • 1 c. à café de piment d'Espelette
  • Sel et poivre du moulin
PRÉPARATION
Préchauffez le four à 300ºF (150°C).
  1. Poudrez les souris de cumin.
  2. Faites chauffer le beurre et l'huile dans une cocotte et colorez les souris sur toutes leurs faces puis retirez-les de la cocotte.
  3. Mettez les échalotes et les gousses d'ail non-pelées et faites-les légèrement revenir à feu doux. 
  4. Délacer avec la gelée et faire caraméliser légèrement les échalotes avant de versez le vin, délayer le cube de bouillon.
  5. Déposer les souris et arroser de sauce. Si vous manquez de liquide, rajoutez un peu d'eau.
  6. Ajouter le bouquet garni, saler, poivrer.
  7. Poudrer de piment d'Espelette, couvrez et enfournez pour 4 heures en retournant les souris toutes les heures.
L'ail est confit dans sa peau, la sauce s'est concentrée en un sublime bouillon aromatique et l'agneau est devenu si tendre qu'il se mange à la cuillère. Rajoutez quelques flageolets au beurre et échalotes, fermez les yeux : Pâques vous sonne les cloches !



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...