La cuisine est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.

Translate

La baguette

Y a-t-il plus gratifiant que de faire son propre pain ? 
En tout cas moi ça me gratifie, essayez donc pour voir.

La baguette est plus qu'un pain, c'est un symbole.
De nos jours encore, beaucoup d'étrangers associent la France avec un bonhomme un peu couillon, coiffé d'un béret, armé d'un kil' de rouge et d'une baguette. 
Bon, y a sûrement pire comme cliché, mais le fait est que la baguette française est associée à l'hédonisme hexagonal, que beaucoup semble envier. 

Et qu'y a-t-il de plus satisfaisant que croquer à belles dents dans une croûte dorée et croustillante enrobant une miche alvéolé et moelleuse.
Il y a bien des boulangeries, qui n'en méritent pas le titre, qui servent des baguettes molles, pas assez cuites et aussi savoureuses qu'un morceau de carton humide.

Heureusement, il y a aussi pas mal d'artisans qui font un excellent boulot et que j'ai plaisir à fréquenter. Mais avec seulement 4 ingrédients, un peu de patience et un four, vous aussi allez être capable de confectionner d'excellentes baguettes et parfumer la maison d'un doux arôme de fournil.

INGRÉDIENTS 
Pour 4 baguettes
Moule à baguettes
Moule à baguettes
  • 750 g de farine (j'utilise 650g de farine blanche et 100g de farine de khorosan (kamut))
  • 525 g d 'eau 
  • 15 g de sel 
  • 12 g de levure fraîche (ou 5g de levure de boulanger déshydratée) 
  • Moule à baguette

PRÉPARATION
  1. Verser la farine et l’eau dans le bol du robot, et mélanger 1 minute avec le crochet pétrisseur à vitesse 1. 
  2. Ajouter la levure émiettée, pétrir 1 minute, ajouter le sel, et pétrir 4 minutes (vitesse 1).
  3. Laisser pousser 20 minutes à température ambiante (20°C), dans le bol recouvert d'un torchon. 
  4. Fariner légèrement le plan de travail et verser la pâte délicatement sans la déchirer. 
  5. Replier doucement deux ou trois fois la pâte sur elle même, recouvrir d’un torchon. 
  6. Répéter l’opération : pousse de 20 mn et rabat. 
  7. Recommencer une dernière fois : pousse de 20 mn, rabat. Une heure de pousse au total. 
  8. Passer à l'étape suivante ou déposer la pâte dans un saladier filmé pendant une nuit au réfrigérateur. Le volume va tripler, utiliser un contenant assez grand. 
Le lendemain 
  1. Manipuler délicatement afin de garder un maximum de gaz. 
  2. Peser et diviser en 4 pâtons de même poids. 
  3. Bouler, sans dégazer excessivement, laisser les pâtons reposer 40 minutes, recouverts d'un linge, sur le plan de travail légèrement fariné. 
  4. Façonner les baguettes en aplatissant légèrement le pâton, et replier, puis replier encore une fois. 
  5. Rouler pour donner la forme, déposer les pâtons dans leurs moules, recouvrir d'un torchon sec et laisser lever 30 mn. 
Préchauffer le four à 550ºF (290°C) en y déposant un plat en métal dans le fond.
  1. Saupoudrer les baguettes d'un peu de farine, puis scarifier à la lame de rasoir ou au couteau très bien aiguisé, de deux ou trois longues entailles qui se chevauchent.
  2. Verser un verre d'eau très froide dans le plat en métal, c’est le coup de buée et c'est ce qui va donner une croûte fine, dorée et croustillante. Attention au retour de vapeur !
  3. Baisser la température à 480ºF (250ºC) et enfourner pour 25 à 30 minutes. 
  4. Lorsque les baguettes sont bien dorées, sortir du four et laisser refroidir sur une grille.
Et bien voilà, aussi simple que ça et aussi bon que dans une bonne boulangerie. Qui est le patron du fournil ? 

.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...