La cuisine est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.

Translate

Gâteau cacao magique

Un gâteau magique ! Non, il n'est pas magique parce qu'il ne fait pas grossir, ce serait trop facile. Il l'est parce que l'aspect initial vous fera croire que tout est raté et que le seul espoir se trouve dans le drain de votre évier. Liquide et grumeleux, rien ne laisse présager que la magie va opérer dans le four.
Étant donné que la pâte est (très) liquide, il faut s'assurer que votre moule, s'il est à charnière comme le mien, est parfaitement étanche, Sinon c'est dans la plaque à pâtisserie, que vous aurez pris soin de glisser sous le moule, que vous mangerez votre gâteau. 
Qui ne sera plus du tout magique...

INGRÉDIENTS 
  • 4 œufs, séparer jaunes et blancs
  • 210 g de sucre glace 
  • 1 c. à soupe d'eau 
  • 113 g de beurre 
  • 115 g de farine tamisée 
  • 45 g de cacao 100% tamisé 
  • 1 pincée de sel 
  • 600 ml de lait tiède
  • 2 c. à soupe d'expresso 
  • Quelques gouttes de jus de citron 
  • Un moule à manqué (Ø 22/24cm) à bords hauts
PRÉPARATION 
Préchauffer le four à 325ºF (160°C)
  1. Beurrer le moule, garnir le fond d'un cercle de papier parchemin pour faciliter le démoulage et réserver.
  2. Faire fondre le beurre et laisser tiédir. 
  3. Battre les jaunes d'oeufs avec le sucre et la cuillère à soupe d'eau. Le mélange doit devenir mousseux et doubler de volume. 
  4. Ajouter le beurre fondu, l'expresso et continuer à fouetter. 
  5. Ajouter la farine, le cacao et le sel. Mélanger le tout rapidement et ajouter le lait tiède. 
  6. Monter les blancs en neige ferme avec quelques gouttes de jus de citron. 
  7. Incorporer délicatement les blancs d’œuf à la pâte à l'aide d'une maryse.  
  8. Déposer le moule sur une plaque à pâtisserie
  9. Verser la pâte dans le moule et lisser la surface, puis enfourner pour 50/55 minutes. Pour ce gâteau le test du pic en bois qui dois ressortir propre et sec ne fonctionne pas, il faut se fier au temps de cuisson.
  10. Laisser refroidir complètement le gâteau avant de placer au réfrigérateur et de le démouler. Saupoudrer d'un peu de sucre glace avant le service.
Et bien quelle surprise ! J'étais un peu plus que dubitatif quant au résultat de ce drôle de mélange. La pâte avait trouvé une petite porte de sortie dans le fond de mon moule, et je me voyais déjà passer mon dimanche après-midi à récurer ma plaque à cuisson.
Heureusement, l'hémorragie s'est arrêtée rapidement, et le gâteau s'est mis à gonfler. Hélas, dès la sortie de son antre chauffée gratis, le misérable s'est aussitôt déballonné. J'étais toujours fort incrédule devant ce tas mouvant chocolaté, mais force fut de constater qu'après son refroidissement, il était fort présentable et excellent. Le fond est comme un flan, alors que le dessus est un gâteau. Magique, je vous disais !


.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...