La cuisine est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.

Translate

Crème chocolat à la cardamome et whisky

Confortablement vautré dans mon canapé, le cerveau totalement en phase avec un film de Noël relativement violent dont j'avais coupé le son, mon esprit vagabondait au-delà des fenêtres ruisselantes. Longues franges tristes d'eau froide, engourdissant la ville dans un étau de déprime. La résistance des derniers bancs de neige noire est futile, tout sera englouti avant ce soir.
Je mirais mon joli sapin multicolore et faisais mentalement le point sur le menu prévu à la table des Fêtes.
Traversé par une décharge électrique, je sautais hors de ma rêverie en sacrant comme une poissonnière sur le quai de Percé lors de l'annonce du moratoire sur la morue en ce radieux matin du 17 juillet 1992. 
J'avais oublié le dessert !

Situation de crise, décharge intense d'adrénaline, comme tous les procrastinateurs, je suis redoutablement efficace dans l'urgence, ce qui n'est pas toujours facile à vivre au quotidien pour mes proches...
J'ai quoi dans le frigo (toutes mes courses de Noël !), y a quoi dans le sous-dossier À FAIRE du dossier RECETTES, il me reste combien de temps.
Les astres s'alignent, j'espère ne pas prélever d'ingrédients essentiels à la conception des repas futurs, hop, un tablier à la taille, c'est parti !

INGRÉDIENTS
  • 5 gousses de cardamome
  • 4 jaunes d’œufs
  • 50g de sucre
  • 200ml de lait
  • 250ml de crème
  • 220g de chocolat noir (entre 65 et 70% de cacao)
  • 3 c.à soupe de whisky

PRÉPARATION
  1. Hacher le chocolat grossièrement et déposer dans un grand bol.
  2. Extraire les graines de cardamome de leur enveloppe, et faire griller à sec à feu vif.
  3. Écraser les graines au mortier.
  4. Dans une casserole, verser le lait, la crème et les graines de cardamome broyées.
  5. Amener à ébullition, et laisser infuser quelques minutes.
  6. Entre-temps, dans le bol du batteur, fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
  7. Si le mélange de lait et crème est tiède, donner un rapide bouillon.
  8. Tout en continuant à battre, verser progressivement le lait infusé à travers un tamis ou une passoire fine sur les œufs.
  9. Verser cette préparation dans la casserole et remettre à chauffer en remuant sans cesse avec une spatule.
  10. Il ne faut pas faire bouillir la crème sinon les œufs vont cuire et ça fait des vilains grumeaux. Si vous avez un thermomètre, la température idéale de cuisson se situe entre 65 et 80ºC. C'est le même principe que pour la crème anglaise.
  11. Lorsque la crème nappe le dos de la spatule, verser une première moitié sur les morceaux de chocolat et laisser fondre sans y toucher.
  12. Verser l'autre moitié de la crème et remuer avec une maryse jusqu'à ce que tout le chocolat ai fondu.
  13. Ajouter le whisky et bien l'incorporer au mélange.
  14. Verser la crème dans des verres ou des tasses et réserver au réfrigérateur pour au moins 2 heures.
Alors ça, si c'est pas une excellente recette qui vient de mettre un point final majuscule à notre délicieux souper de Noël ? Une mousse crémeuse à souhait, parfumée à la cardamome, cette riche épice orientale qui vient mettre du soleil dans nos cœurs

À toutes et tous, je souhaite le plus beau des Noël. 
Chérissez vos familles, aimez l'être cher, entretenez vos amitiés et appréciez les doux plaisirs de la table.




.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...