La cuisine est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.

Translate

Les Tontons Flingueurs

Les Tontons Flingueurs
Un nom de resto qui fait référence à un film culte des années 60, un menu qui annonce moules et frites à volonté, une belle soirée entre amis qui s'annonce, malgré la pluie battante et 45 minutes de métro.
À deux pas de la station de métro Côtes-des-Neiges ce resto est accueillant et rappelle un grand bistro français.
La musique est hexagonale, on saute de Dutronc à Joe Dassin, en passant par Claude François, Aznavour ou Boris Vian en observant que si personne ne possède leurs œuvres musicales, tout le monde connaît leurs tubes.

Nous sommes huit, les tables sont loin d'être complètes, deux serveurs courent un peu partout pour prendre les commandes.
Les cocktails arrivent, hélas il n'y a plus de jus de canneberges pour faire des Cosmos. Le supermarché juste à coté doit être en rupture de stock...

Enfin nos bols de moules arrivent. 
Accompagnés de leurs frites. Blanches. Pas assez cuites.
La sauce marinière se résume à un oignon grossièrement coupé dans son jus qui possède toutefois un léger goût de vin blanc. Beaucoup de moules restent obstinément fermées, je n'insiste pas. D'autres par contre sont trop cuites et farineuses.
Mon voisin a commandé un burger à l'agneau et foie gras poêlé. Bien lui en a pris.

Nous commandons immédiatement un deuxième bol de moules qui mettra pas loin de 20 minutes à trouver le chemin de notre table. Il m'est avis qu'un petit rodage est nécessaire avant de lancer la formule moules/frites à volonté.

Catastrophe. L'une après l'autre les moules sont closes et refusent de montrer le bout de leur muscle orangé.
Déception, car il est quasi impossible de rater la cuisson de ces bivalves...
Le prix n'est pas indiqué sur le miroir qui fait office d'affiche promotionnelle, mais à 21,95$ j'aurais aimé manger un peu plus de 12 moules...

Profiteroles...
Le dessert de mon voisin arrive. Il a commandé des profiteroles au chocolat. Houla...
La décoration de l'assiette est simpliste, une couche de chocolat au lait tapisse le fond de l'assiette et trois petits choux (fait maison ?) sont recouvert de chocolat amer granuleux trop cuit. Nous demandons au serveur d'en avertir le chef, mais cinq minutes plus tard nous voyons le même dessert partir vers une autre table.

Si je me fie à leur page Facebook, aux commentaires dithyrambiques, nous sommes tombés sur une mauvaise soirée. 

Le patron nous offrira une carte pour une table d'hôte gratuite, un geste sympathique mais nous aurions préféré profiter de notre souper.

Au fait, si vous n'avez pas encore vu ce film culte, vous pouvez être certain de passer une bonne soirée avec les Tontons Flingueurs.


Les Tontons flingueurs
5190, chemin de la Côte-des-Neiges, Montréal

.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...