La cuisine est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.

Translate

Porc aux haricots thaïs

Enfin un peu de sel et de piquant dans ce monde idéal de sucre et de douceur !
À défaut de pouvoir fouler le sol thaïlandais cette année, je fais venir le royaume du sourire et du bon vivre dans ma cuisine.
La chaleur des piments, l'exotisme des parfums et les textures m'ont immédiatement replongé au coeur d'un de ces nombreux marchés grouillants et odorants.
L’activité incessante et la fournaise intense ne peuvent troubler la quiétude d'un plat pris au coin d'une table recouverte d'une toile cirée, les cheveux au wok face à un immense sourire symbolisant le sentiment du travail bien accompli.

INGRÉDIENTS
  • 2 c.à soupe d'huile
  • 500gr de porc émincé (longe ou épaule)
  • 1 c. à soupe de curry massaman (en boutique asiatique)
  • 8 feuilles de kaffir (un citronnier que l'on appelle aussi combava et dont on utilise les feuilles pour parfumer les plats asiatiques, réunionnais et malgaches) 
  • 300 gr de haricots-kilomètre (les longs haricots thaïs) ou haricots frais fins
  • 3 piments forts épépinés émincés (pour plus de sensation vous pouvez aussi conserver les graines)
  • 2 c. à soupe de sucre de palme (ou du sucre cristallisé)
  • 4 c.à soupe de nước mắm (sauce de poisson)
  • 15 feuilles de basilic thaï grossièrement déchirées
  • 1 oignon
  • 1 gousse d'ail
PRÉPARATION
  1. Détailler les haricots en tronçons de 4 à 5 cm.
  2. Hacher les feuilles de kaffir dont vous aurez retirés les nervures centrales, l'oignon et l'ail.
  3. Chauffer l'huile à feu moyen et y faire revenir la pâte de curry pendant 2 minutes en remuant constamment.
  4. Ajouter les oignons, l'ail et la viande et faire sauter 2 à 3 minutes jusqu'à cuisson.
  5. Ajouter les feuilles de kaffir, les haricots et les piments. 
  6. Cuire le tout pendant environ 2 minutes en remuant fréquemment.
  7. Ajouter le sucre de palme, puis le nước mắm et pour finir, le basilic.
  8. Remuer bien et retirer du feu. 
  9. Servir avec un bon riz, thaï évidemment.
 Il est des ingrédients qui ne peuvent être substitués... Le basilic thaï est indispensable, de même que les feuilles de kaffir ou la sauce de poisson. Tous ces ingrédients sont faciles à trouver. À Montréal je vous conseille la caverne aux merveilles: le Marché Oriental (7101, rue Saint-Denis, au sud du coin Jean Talon).
Vous pouvez aussi réaliser cette recette avec de la pâte de curry rouge, mais elle vous arrachera peut être quelques larmes...

.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...