La cuisine est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.

Translate

Conserves de tomates cerises marinées

Tomates cerises, basilic frais, ail, thym, tout l'été est enfermé dans ces pots !
J'ai la chance d'avoir un jardin et du talent, et mes ingrédients principaux sont les fruits de mon amour inconditionnel des mains sales, des genoux secs et des douleurs lombaires. Je suis vraiment en forme !
Ma parcelle de jardin communautaire (biologique s'il vous plaît), est conçue pour être productive, demander le moins d'effort possible et rendre malades de jalousie mes voisins.
La tomate cerise est le bonbon des jardiniers. La plupart de ces fruits ne trouvent jamais le chemin de la maison, mais dévorés sur place comme une récompense d'un bon travail.
Heureusement les plants sont très productifs et une semaine sans venir au jardin à rempli mon sac aussi sûrement qu'une crise d'achats compulsifs au rayon des accessoires de cuisine d'un Ikea .

INGRÉDIENTS
  • Tomates cerises jaunes et rouges
  • Sel
  • Sucre
  • Feuilles de basilic frais
  • Ail haché finement
  • Thym séché
  • Jus de citron
PRÉPARATION
Préchauffer le four à 250°F (130°C).
  1. Mélanger à parts égales du sucre et du sel fin.
  2. Piquer chaque tomate avec un cure-dent.
  3. Déposer les tomates dans les pots en pressant pour occuper le maximum de place mais en essayant de ne pas les écrapoutir !
  4. Intercaler des feuilles de basilic et l'ail entre les étages de tomates.
  5. Ajouter une pincée de thym séché, 5 ml (1 c. à thé) chacune du mélange de sel et de sucre, et une autre c.à thé de jus de citron.
  6. Laisser un espace de 2 cm du bord du goulot pour éviter les débordements de liquide.
  7. Poser les couvercles sur les bocaux sans les visser trop fermement, il faut que l'air d'ébullition puisse s'échapper.
  8. Déposer les pots sur une plaque à pâtisserie et cuire pendant 45 minutes. 
  9. Ouvrir la porte du four et laisser refroidir les bocaux. Normalement le couvercle doit être incurvé vers l'intérieur du pot. Si ce n'est pas le cas, consommer rapidement les tomates, sinon renouveler l'opération, vous en profiterez pour combler l'espace laissé libre par d'autres tomates fraîches. Au service égoutter les tomates et utiliser une bonne huile d'olive.
Moi aussi j'ai hâte à une journée désespérément glaciale, où le blizzard se transforme en azote liquide, pour pouvoir ouvrir un de ces pots. J'en mettrais dans des pâtes avec un peu d'huile d'olive, avec du poulet ou du poisson et je me dirais que l'été est presque là. En attendant je savoure l'imminence de mes prochaines vacances.
Officiellement on conserve ces bocaux 6 mois au frais. Officieusement les miens sont dans mon placard, l'hiver n'est plus si loin.

.

.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...